Une galette des Rois servie avec du crémant.
| Photo: Getty Images

Rezept zum Dreikönigsfest: La galette des Rois

Am 6. Januar feiert man in Frankreich den Dreikönigstag mit der „galette des Rois“, einem meist mit Mandelcreme gefüllten Blätterteigkuchen. Höhepunkt dieses geselligen Ereignisses ist die Auslosung eines Königs (oder einer Königin). Das Dreikönigsfest hat eine langjährige Tradition, die jedes Jahr Kinder und Erwachsene gleichermaßen begeistert.

von Nicole Seidel-Guinebretière und Sonia Nowoselsky

Ingrédients
• 2 disques de pâte feuilletée
• 200 g d’amandes en poudre
• 125 g de sucre
• 150 g de beurre fondu
• 2 œufs entiers
• 1 jaune d’œuf
• 1 cuiller à soupe de rhum (facultatif)

disque (m.) h.: runde Scheibe – la pâte feuilletée der Blätterteig – 
amande (f.) Mandel – le beurre fondu die zerlassene Butter – la cuiller à soupe der Esslöffel – facultatif, -ive wahlfrei

1 Dans la religion chrétienne, c’est en souvenir de l’Adoration des Rois mages qu’on célèbre le 6 janvier l’Épiphanie, appelée aussi «jour des Rois». Et qu’on mange cette fameuse galette pour tirer les rois. En France, cette tradition fait partie des fêtes gourmandes qui ouvrent l’année. Dans sa version la plus populaire, la galette est un gâteau de pâte feuilletée fourré d’une crème aux amandes appelée frangipane.

2 De nos jours, boulangeries et supermarchés proposent, bien sûr, une variété de galettes toutes faites. En revanche, si vous préférez préparer votre galette maison, il ne faut surtout pas oublier d’y cacher la fève – une petite figurine, souvent en porcelaine –, indispensable pour désigner le roi (ou la reine) de la galette.

3 Découper la galette est tout un art. Malheur si le couteau tombe sur la fève par hasard. Suspense! Mais la déguster réclame aussi la plus grande prudence. Attention aux dents!

4 Pour éviter la tricherie, la coutume veut que le plus jeune convive, posté sous la table, désigne ceux à qui sont attribuées les parts. Celui qui a la fève, devient roi. Et coiffé d’une couronne en papier doré, il élit parmi les invités sa reine, qui à son tour, reçoit une couronne en carton. À l’inverse, si c’est une femme qui tombe sur la fève, elle a l’honneur de choisir son roi.

Préparation d’une galette «maison».

5 Préchauffer le four à 180 °C. Préparer deux disques de pâte feuilletée légèrement plus grands que le moule. Beurrer et fariner ce dernier, y déposer un disque de pâte et ajuster les bords sur le moule.

6 Battre le sucre et le beurre fondu pour obtenir un mélange bien mousseux. Ajouter les œufs l’un après l’autre, puis les amandes en poudre et bien mélanger.

7 Étaler cette crème sur la pâte dans le moule, déposer la fève et recouvrir avec le deuxième disque de pâte. Souder les bords en les pinçant avec les doigts.

8 Badigeonner le dessus avec le jaune d’œuf battu avec deux cuillers à soupe d’eau. Dessiner des croisillons avec une fourchette sur le dessus. Mettre au four et laisser cuire 30 minutes. Déguster légèrement tiède.

9 Le bon accord: servie en dessert, cette galette se mariera parfaitement à un crémant, au goûter elle sera parfaite avec un café, un thé ou un chocolat chaud.


1 – 2  
adoration (f.) Anbetung – tirer les rois (m. pl.) den König auslosen – la pâte feuilletée der Blätterteig – fourré de gefüllt mit – la crème aux amandes (f. pl.) die Mandelcreme – en revanche (f.) hingegen – fève (f.) Bohne, h.: Figürchen

3 – 4  tomber sur qc h.: zufällig auf etw. stoßen – suspense (m.) Spannung, Nervenkitzel – réclamer verlangen – prudence (f.) Vorsicht – éviter vermeiden – tricherie (f.) Schummelei – convive (m.) Gast – attribuer zuteilen – part (f.) h.: (Kuchen-)Stück, Portion – coiffé d’une couronne eine Kronetragend – doré goldfarbig – élire wählen – à l’inverse (m.) h.: umgekehrt
5  préchauffer vorheizen – four (m.) Backofen – disque (m.) h.: runde Scheibe – moule (m.) Backform – beurrer mit Butter bestreichen – fariner mit Mehl bestreichen – ajuster les bords (m. pl.) sur le moule die Ränder an die Backform anpassen
6  le beurre fondu die zerlassene Butter
7  étaler ausstreichen – souder les bords (m. pl.) die Ränder fest miteinander verbinden – pincer zusammendrücken
8  badigeonner bepinseln – la cuiller à soupe der Esslöffel – croisillon (m.) Rautenmuster – tiède lauwarm
9  goûter (m.) Nachmittagsimbiss