Coucher de soleil sur la plage de Biarritz.
| Photo: Getty Images

Biarritz: Surfen wie Gott in Frankreich

Wer nach der perfekten Welle sucht, kennt in der Regel auch die besten Spots der Welt. Und einer davon ist unumstritten Biarritz im französischen Baskenland. Das historische Seebad am Atlantik feierte diesen Sommer ein historisches Ereignis: Die Ankunft der ersten amerikanischen Wellenreiter vor 60 Jahren. Beginn einer großen Ära, die Biarritz mit seinen brandungsreichen Stränden zur Hochburg des Surfsports in Europa machte.

 


1
Populaires en été, géantes en hiver, toujours imprévisibles. Les vagues de Biarritz font le bonheur des surfeurs de tous horizons. Qu’ils soient Français, Américains ou Australiens, tous raffolent de cette vague qui se lève, roule, et se brise contre les rochers de la ville basque, située à 25 km de la frontière espagnole. Ces mêmes rochers qui il y a 60 ans, ont vu arriver les tout premiers aventuriers de la glisse sur le continent européen.

2 Ils s’appelaient Robert Zanuck et Peter Viertel. Deux jeunes Américains, le premier producteur de films, le second scénariste, venus sur la côte basque en 1956 tourner «Le soleil se lève aussi», film inspiré du roman éponyme d’Hemingway. Lorsqu’il découvre les flots de l’Atlantique, Zanuck n’hésite pas une seconde. Il fait venir depuis Los Angeles son longboard, une planche de près de trois mètres de long, venue d’Hawaï et utilisée au début du XXe siècle par les surfeurs californiens.

Rappelé par une urgence dans son pays, Zanuck confie son longboard à Viertel qui l’essaie et finit sa course… dans les rochers! Mais à l’été 57, ce dernier revient à Biarritz avec de nouvelles planches qui attirent toute une bande de jeunes autour de lui. Bientôt surnommés les «tontons surfeurs», ces pionniers de la côte basque feront de Biarritz la capitale européenne du surf. Parmi eux, Joël de Rosnay deviendra en 1960 le premier champion de France de la discipline.

4  On compte aujourd’hui 18 écoles de surf à Biarritz, où l’on apprend à garder son équilibre sur une planche classique, à surfer en position allongée sur un bodyboard, ou debout avec une pagaie en stand up paddle. Une pratique que certains combinent même, selon la dernière mode, avec du yoga. Depuis les années 80, la pratique du surf s’est largement diversifiée et démocratisée. En 2015, on comptait 77 000 licenciés en France.

5 Quant à Biarritz, cette station balnéaire rendue célèbre par l’impératrice Eugénie au XIXe siècle, elle s’est affirmée comme la vitrine mondiale d’un sport qui est aussi un style de vie. La ville a accueilli les Championnats du monde de la discipline en mai dernier et espère bien servir de spot pour les épreuves de surf quand la France accueillera les Jeux olympiques, en 2024 ou 2028.

6 Mais on ne trouve pas que les pros de la glisse dans les eaux de Biarritz. Tous les Barriots ont adopté le surf: hommes ou femmes, jeunes ou moins jeunes, chefs d’entreprise ou employés qui vont chercher la vague après le travail, comme s’ils allaient faire leur jogging du soir. En plein été, ils évitent les spots les plus populaires. Réputée peu animée et vieillissante l’hiver, la ville passe de 25 000 à 100 000 habitants à la belle saison. Ses plages sont alors noires de monde et des jeunes branchés remplissent ses bars à la tombée de la nuit.

7 Depuis quelques années, la côte basque a le vent en poupe et fait presque oublier la Côte d’Azur, jugée trop bling-bling. En 2013, le New York Times avait même présenté Biarritz et ses environs comme la «Californie française», évoquant ces Parisiens «cools et jeunes» qui n’hésitent pas à quitter la capitale pour s’y installer. Selon une étude révélée en 2016 dans Le Figaro, Biarritz est la deuxième destination préférée des Français – après le bassin d’Arcachon – pour leurs résidences secondaires.

Laure Wallois
Août 2017 © Revue de la Presse

 


Vocabulaire

1 – 2    géant riesig – imprévisible unberechenbar – vague (f.) Welle – raffoler de qc in etw. vernarrt sein, für etw. schwärmen – se briser contre qc (Wellen) gegen etw. branden, - schlagen – rocher (m.) Felsen – la glisse h.: der Gleitsport – scénariste (m./f.) Drehbuchautor/in – éponyme gleichnamig – les flots (m. pl.) h.: die Wellen – planche (f.) Brett
3 – 4    une urgence h.: e-e dringende Angelegenheit – confier qc à qn jdm. etw. anvertrauen – finir sa course (f.) h. gem.: am Ende landen – surnommer qn jdm. den Beinamen … geben – tonton (m.) (fam.) Onkel – garder son équilibre (m.) das Gleichgewicht halten – en position (f.) allongée im Liegen – pagaie (f.) Paddel – se diversifier vielfältig werden – licencié (m.) h.: eingetragenes Vereinsmitglied
5 – 6    quant à qc was etw. betrifft – la station balnéaire der Badeort, das Seebad – l’impératrice (f.) Eugénie (Ehefrau Napoleons III.; von 1853 bis 1870 Kaiserin der Franzosen) – vitrine (f.) Schaufenster, h.: Vorzeigeort – accueillir empfangen – épreuve (f.) h.: Wettkampf – pro (m.) (fam.) Profi – les Barriots (m. pl.) die Einwohner von Biarritz – adopter h.: annehmen – un employé ein Angestellter – animé h.: lebhaft, belebt – vieillissant vergreisend, alternd – être noir de monde (m.) von Menschen wimmeln – branché trendig, trendbewusst – remplir füllen – à la tombée de la nuit bei Anbruch der Nacht, - der Dunkelheit
7          avoir le vent en poupe (f.) (fig.) Rückenwind haben, h.: hoch im Kurs stehen – juger qc… etw. erachten als … – les environs (m. pl.) die Umgebung – évoquer qc etw. erwähnen, von etw. sprechen – révéler h.: bekannt machen – destination (f.) Ziel – le bassin d’Arcachon das Becken/die Bucht von Arcachon (im Südwesten Frankreichs) – la résidence secondaire der Zweitwohnsitz, d. Ferienhaus, -wohnung